Le Moyen Âge | La Renaissance | Le XVIIe siècle | Le XVIIIe siècle

Les écrits féminins non-fictionnels du Moyen Âge au XVIIIe siècle
Un inventaire raisonné

Écrire la sainteté au féminin

Dans le cadre d'un projet collectif d'inventaire raisonné des écrits féminins non fictionnels du Moyen Âge au XVIIIe siècle, il s'agira de dégager les principaux axes d’une grille d'analyse des récits hagiographiques écrits par des femmes sur des femmes, en France, aux XIIIe et XIVe siècles. En prenant comme corpus d'étude les «Vies» composées par Catherine de Gueberschwihr, Marguerite d'Oingt et Philippine de Porcellet, hagiographes émanant de milieux culturels et religieux différents (dominicaines, chartreuses, béguines), on évaluera comment et dans quelle mesure une telle grille peut intégrer d'une part les conclusions de travaux d'envergure sur la perception de la sainteté à la fin du Moyen Âge (A. Vauchez) et d'études plus spécifiques sur la spiritualité des femmes médiévales (C. Bynum, B. Cazelles, R.Hale), et d'autre part des paramètres applicables à l'ensemble des discours véhiculés par les textes non fictionnels des écrivaines françaises de l'Ancien Régime.

Page d'accueil | Accueil | Répertoire - Moyen Âge | Réalisations | Perspectives | Contribution des étudiants | Carte du site