Paul Hirschbühler  



Paul Hirschbühler


Professeur de linguistique


Département de linguistique, Université d'Ottawa
70  rue Laurier Est, Pièce 424
Ottawa, Ontario K1N 6N5
 Téléphone: (613) 562-5800 ext. 1755
Télécopieur: (613) 562-5141

Courriel: phirsch@uottawa.ca



   
 




publications
Research Interests
Projects
Courses





 

Publications

2009. Hirschbühler, Paul et Marie Labelle. French Locatum verbs and incorporation, Lingua 119.2: 263-279.

2009. Hirschbühler, Paul. Différences grammaticales et lexicales dans la construction croisée, dans Mélanges plurilingues offerts à Suzanne Schlyter à l'occasion de son 65ème anniversaire, pp. 127-145, éd. par Petra Bernardini, Verner Egerland & Jonas Granfeldt. Études romanes de Lund, Lunds Universitet.

2008. Hirschbühler, Paul et Marie Labelle.  «Alternance locative et Effet d’Incomplétude: différences interlinguistiques», dans LINGUISTA SUM. Mélanges offerts à Marc Dominicy à l'occasion de son soixantième anniversaire, éd. par Emmanuelle Danblon, Mikhail Kissine, Fabienne Martin, Christine Michaux, Svetlana Vogeleer. L’Harmattan, 231-244.

2006. Diaconescu, Rodica, Paul Hirschbuler,  Dan Ionescu, France Martineau, Mircea Trifan. 2006. «Using POS Annotations and EMdF Text Modeling for Semantic Web Search». I2TS – 5th International Information and Telecommunication Technologies Symposium, Cuiba, MT, Federal University of Santa Catarina, Brazil, December 06-08.

2006. Martineau, France, Constanta Rodica Diaconescu, Paul Hirschbühler. 2006. «Le Corpus Voies du français: de l’élaboration à l’annotation», dans P. Kunstmann et A. Stein (réd.) Le Nouveau Corpus d'Amsterdam,  pp. 121-142. Actes de l'atelier de Lauterbad, 23-26 février 2006, Stuttgart: Steiner.

2006. Marie-Hélène Gaudreault, Paul Hirschbühler et Marie Labelle. A paraître. «Méthodologie de catégorisation automatique des pronoms clitiques de l’ancien français. Revue québécoise de linguistique.

2006. Hirschbühler, Paul et Marie Labelle. «Enclisis and proclisis of object pronouns at the turn of the 17th century in the speech of the future Louis XIIIth», dans Deborah Arteaga and Randall Gess (eds.) Historical Romance Linguistics: Retrospective and Perspectives, 187-207. Amsterdam & Philadelphia: Benjamins , 187-207.

2005. Hirschbühler, Paul. «L'alternance locative: remarques sur quelques différences interlinguistiques», dans La syntaxe au coeur de la grammaire, édité par Frédéric Lambert et Henning Nølke, 137-146. Presses Universitaire de Rennes, collection “Rivages linguistiques”.

2005. Labelle, Marie et Paul Hirschbühler. «Changes in clausal organization and the position of clitics in Old French», dans Montse Batllori, Maria-Lluisa Hernanz, Carme Picallo, and Francesc Roca (eds.), Grammaticalization and Parametric Change, 60-71. Oxford:  Oxford Universy Press.

2003. Hirschbühler, Paul et Marie Labelle. «Residual Tobler-Mussafia effects in French dialects», dans Pérez-Leroux, Ana Teresa & Yves Roberge (eds.), 149-164. Romance Linguistics: Theory and Acquisition. Amsterdam: John Benjamins.

2003. Olbishevska, Olesya & Paul Hirschbühler. «Locative Verb Alternations: A Comparative Study of English and Russian», dans  Semantyka Movy i Tekstu. VIIIth International Science Conference, ed. Olena Boichuk: 594-601. Ministry of Education and Science of Ukraine, Ivano-Frankivs'k Plaj.

2001. Marie Labelle et Hirschbühler, Paul. «La position des clitiques par rapport au verbe à l'impératif dans l'évolution du français ». Recherches linguistiques de Vincennes, 30:13-37.

2001. Hirschbühler, Paul et Marie Labelle. «Les clitiques arguments en serbo-croate et dans l'histoire du français». Dans Clitiques et Cliticisation, Actes du Colloque de Bordeaux, octobre 1998, éd. par Claude Muller et alii, 109-132. Paris: Honoré Champion , Paris.

2000. Hirschbühler, Paul et Marie Labelle. «Evolving Tobler-Mussafia effects in the placement of French clitics». Dans New Approaches to Old Problems: Issues in Romance Historical Linguistics, ed. by Steven N. Dworkin & Dieter Wanner, 165-182. (Current Issues in Linguistic Theory 210). John Benjamins: Amsterdam & Philadelphia.

1997. Laurie Zaring et Hirschbühler, Paul. «Qu'est-ce que ce que? The diachronic evolution of a French complementizer». Dans Parameters of Syntactic Change, éd. par van Kemenade, Ans & Vincent, Nigel, 353-379. Cambridge: Cambridge University Press.

1997. Hirschbühler, Paul et Marie Labelle. «La syntaxe de position dans les infinitivales négatives en moyen français». Dans Bernard Combettes et Simone Monsonégo. Le moyen français. Philologie et linguistique; approches du texte et du discours. Actes du VIIIe Colloque international sur le moyen-français. Paris: Didier Érudition. 483-506.

1996. Hirschbühler, Paul et Marie Labelle. « Qui sujet: conjonction ou pronom?» Dans Claude Muller, ed., Dépendance et intégration syntaxique, Subordination, coordination, connexion . Coll. Linguistische Arbeiten, Vol.351, Niemeyer, Tübingen: 67-76.

1995. «Null Subjects in V1 Embedded Clauses in Philippe de Vigneulles Cent Nouvelles Nouvelles». Dans Adrian Battye & Ian Roberts (eds.) Clause Structure and Language Change, Oxford Studies in Comparative Syntax, Oxford University Press: 257-291.

1994. Hirschbühler, Paul et Marie Labelle. «Changes in Verb Position in French Negative Infinitival Clauses». Language Variation and Change 6: 149-178.

1993. Hirschbühler, Paul et Marie Labelle. «L'évolution des propositions infinitives négatives en français». Dans P. Attal (éd.) La négation, Actes du colloque de Paris X-Nanterre, 12-13-14 nov. 1992, numéro spécial de LINX 29: 59-90.

1993. Hirschbühler, Paul et Marie Labelle. «Le statut de (ne) pas  en français contemporain», Recherches Linguistiques, 22, 31-58.

1992. Hirschbühler, Paul. «Observations sur les propositions relatives», dans A. Zribi-Hertz et L. Tasmovski-de Rijck (eds.), De la Musique à la Linguistique: Hommages à Nicolas Ruwet. Ghent: Communication and Cognition: 284-299.

1992. Hirschbühler, Paul. «L'omission du sujet dans les subordonnées V1: Les Cent Nouvelles Nouvelles de Vigneulles et les Cent Nouvelles Nouvelles anonymes », Travaux de linguistique 24: 25-46.

1992. Hirschbühler, Paul    «Argument extraction out of indirect questions in French», avec D. Valois, dans H. Goodluck and M. Rochemont, Island Constraints: Theory, Processing and Acquisition, Kluwer Academics, 195-222.

1990. Hirschbühler, Paul. «La légitimation de la construction V1 en subordonnée dans la prose et le vers en ancien français», Revue Québécoise de Linguistique 19.1: 33-55.

1990. Hirschbühler, Paul et Marie Labelle. «Celui  comme noyau de syntagme nominal», avec M. Labelle, Travaux de linguistique 20: 109-122.

1989. Hirschbühler, Paul. «On the existence of null subjects in embedded clauses in Old and Middle French», dans C. Kirschner and J. de Cesaris, Studies in Romance Linguistics, Benjamins, Amsterdam: 155-176.

1988. Hirschbühler, Paul et Marie-Odile Junker. «Remarques sur les sujets nuls en subordonnées en ancien et en moyen français», Revue Québécoise de linguistique théorique et apppliquée 7.3: 63-84. 

Hirschbühler, Paul . 1986. «The Middle and the Pseudo-Middle in French», dans J.P. Montreuil et D. Birdsong, Advances in Romance Linguistics, Dordrecht, Foris : 97-111.

Hirschbühler, Paul et Denis Bouchard. 1985. «French "Quoi" and its clitic allomorph "que"», dans C. Neidle et R.A. Nuñez (eds.), Studies in the Romance Languages, Dordrecht, Foris : 39-60.

Hirschbühler, Paul et María-Luisa Rivero. 1984. «Non-matching concealed questions in Catalan and the Projection Principle», dans Estudis Gramaticals 1, Universitat Autònoma de Barcelona, 169-196.

Hirschbühler, Paul et María-Luisa Rivero. 1983    «Non-matching concealed questions in Catalan and Spanish and the Projection Principle», avec M.-L. Rivero, The Linguistic Review 2, 331-363.

Hirschbühler, Paul. 1982 «VP deletion and across-the-board quantifier scope», dans J. Pustejovsky and P. Sells (eds.), Proceedings of the Twelfth Annual Meeting of the North Eastern Linguistic Society, U. Mass., Amherst: 132-139.

Hirschbühler, Paul et María-Luisa Rivero. 1982. «Aspects of the evolution of relative clauses in Romance», dans A. Ahlqvist (ed.) Papers from the Fifth International Conference on Historical Linguistics,  Benjamins, Amsterdam, 123-132.

Hirschbühler, Paul. 1981. «The ambiguity of iterated multiple questions», Linguistic Inquiry 12: 135-146.

Hirschbühler, Paul et María-Luisa Rivero. 1981. «Catalan restrictive relatives: core and periphery», Language 57, 591-625.

Hirschbühler, Paul et María-Luisa Rivero. 1981. «A unified analysis of matching and non-matching free relatives in Catalan», dans V. Burke and J. Pustejovsky (eds.), Proceedings of the Eleventh Annual Meeting of the North Eastern Linguistic Society, U. Mass., Amherst, 113-127.

Hirschbühler, Paul. 1981. «Pronominal subject inversion in French and root phenomena», dans H. Contreras and J. Klausenburger (eds.), Proceedings of the Tenth Anniversary Symposium on Romance Linguistics, Papers on Romance, vol. 3, suppl. II, Washington, Seattle, 115-122.

Hirschbühler, Paul. 1980. «The French interrogative pronoun que», dans W. Cressey and D.J. Napoli (eds.), Linguistic Symposium on Romance Languages 9: 227-247.

Hirschbühler, Paul. 1980. «La syntaxe des relatives indépendantes», dans M. Dominicy et M. Wilmet (eds.), Linguistique Romane et Linguistique Française, Hommages à Jacques Pohl, Edit. de l'Université de Bruxelles: 113-130.

Hirschbühler, Paul. 1979. The Syntax and Semantics of WH-Constructions, thèse de Ph.D., distribué par Indiana Linguistics Club (publié par Garland: New York, 1985).

Hirschbühler, Paul. 1978. «Reduplication in Javanese and the theory of reduplication», dans R. Saenz (ed.), University of Massachusetts Occasional Papers in Linguistics, vol. 3, 102-125. Amherst.

Hirschbühler, Paul. 1977. «Observations sur l'emploi du Principe du A-sur-A relativisé en français», in Les Contraintes sur les règles, Rapport de recherche no 1 (soumis au Conseil des arts du Canada, subvention S74-0740, Projet ‘CORE', Philippe Barbaud chercheur principal). Département de linguistique, Université du Québec à Montréal : 1-26.

Hirschbühler, Paul. 1977. «Headed and headless free relatives. A study in Modern French and classical Greek», in Les Contraintes sur les règles, Rapport de recherche no 1 (soumis au Conseil des arts du Canada, subvention S74-0740, Projet ‘CORE', Philippe Barbaud chercheur principal). Département de linguistique, Université du Québec à Montréal : 176-229.

Hirschbühler, Paul. 1976. «Two analyses of free relatives in French», Papers from the Sixth Annual Meeting of the North Eastern Linguistic Society, Montréal VI, 137-152. Also in Le Langage et l'Homme, 31 :71-81.

Hirschbühler, Paul. 1976. «Contraintes sur les transformations de mouvement et d'effacement», in Les Contraintes sur les règles, Rapport de recherche no 1 (soumis au Conseil des arts du Canada, subvention S74-0740, Projet ‘CORE', Philippe Barbaud chercheur principal). Département de linguistique, Université du Québec à Montréal : 39-108.

Hirschbühler, Paul et Astrid Vercaingne-Ménard . 1976. «Quelques remarques sur les structures coordonnées et les contraintes sur les transformations d'effacement», in Les Contraintes sur les règles, Rapport de recherche no 1 (soumis au Conseil des arts du Canada, subvention S74-0740, Projet ‘CORE', Philippe Barbaud chercheur principal). Département de linguistique, Université du Québec à Montréal : 130-152.

Hirschbühler, Paul. 1976.  «‘Qui' and the Fixed Subject constraint», in Les Contraintes sur les règles, Rapport de recherche no 1 (soumis au Conseil des arts du Canada, subvention S74-0740, Projet ‘CORE', Philippe Barbaud chercheur principal). Département de linguistique, Université du Québec à Montréal : 253-280.

Hirschbühler, Paul et Jocelyne Gérard. 1975. Compte-rendu de Jean-Claude Milner, Arguments Linguistiques, dans Le Français Moderne, 43, 166-169.

Hirschbühler, Paul. 1975. «On the source of Lefthand NPs  in French», Linguistic Inquiry 6: 155-165.

Hirschbühler, Paul. 1974. «La dislocation à gauche comme construction basique en français», dans C. Rohrer et N. Ruwet (eds.) Actes du Colloque Franco-Allemand de Grammaire Transformationnelle, I. Etudes de Syntaxe, Max Niemeyer Verlag, Tübingen, 9-17.

Hirschbühler, Paul. 1973. «La dislocation à gauche en français», Le Langage et l'Homme, 23, 19-125.

Hirschbühler, Paul. 1972. «"Even": remarques sémantiques», Recherches Linguistiques, Université de Paris VIII-Vincennes, 1, 129-138.

Hirschbühler, Paul. 1971. «Contribution à une étude transformationnelle de l'interrogation en français», Le Langage et l'Homme 16: 28-35.

Livres édités

Hirschbühler, Paul et Konrad Koerner. 1992.  The Romance Languages and Modern Linguistic Theory: Papers from the 20th Linguistic Symposium on Romance Languages. Amsterdam Studies in the Theory and History of Linguistic Science, series IV. Current Issues in Linguistic Theory, vol. 91, viii + 416 pp., John Benjamins, Amsterdam.

Danielle Forget, Paul Hirschbühler, France Martineau & María-Luisa Rivero. 1997. Negation and Polarity: syntax and semantics. Amsterdam & Philadelphia : John Benjamins.

 

           
 












Titres universitaires:

  • Ph.D., Linguistique, Université du Massachusetts, Amherst, USA, 1978.
  • Licence, Philosophie et Lettres, Philologie Romane, Université Libre de Bruxelles, 1970.


           













Je m'intéresse à la syntaxe, à la sémantique, et à la morphologie dans ses relations avec ces deux domaines.

En syntaxe, mes recherches récentes (en collaboration avec Marie Labelle) ont porté principalement sur des aspects de la négation et de la cliticisation dans l'évolution du français. Marie Labelle et moi avons en chantier un manuel de grammaire générative, Syntaxe du français. L'universel et le particulier dans la langue, que, comme l'on dit, nous avons encore l'intention de terminer un jour. Ma recherche est généralement formulée dans le cadre chomskyen de la grammaire générative, sans être à la fine pointe du point de vue théorique. J'apprécie les travaux écrits dans une grande variété de traditions linguistiques, notamment ceux de la Grammaire Lexicale fonctionnelle (LFG, cf. site LFG; Bresnan ), des Grammaires Syntagmatiques dirigées par les Têtes (HPSG cf. site HPSG ; Sag ), et du Lexique-Grammaire développé par Maurice Gross, décédé, et ses collaborateurs depuis la fin des années 1960.

Pour l'instant, mes intérêts en sémantique concernent surtout les facteurs responsables de l'ensemble des constructions dans lesquelles un verbe peut apparaître. De manière plus précise, ma recherche en ce domaine porte sur l'alternance locative dans un ensemble de langues typologiquement différentes. D'un point de vue théorique général, la question principale est celle de savoir s'il faut privilégier une approche projectionniste, qui donne une importance centrale dans la réalisation des arguments de la phrase à des aspects syntaxiquement pertinents du sens des verbes ou s'il faut privilégier une approche constructionniste, qui fait davantage reposer la capacité des verbes à entrer dans certains cadres syntaxiques à la capacité de ces verbes de réconcilier l'information sémantique qu'ils véhiculent avec les aspects du sens directement attachés aux constructions dans lesquelles ils sont insérés. Certaines différences interlinguistiques dans la possibilité ou non d'alternance de construction avec certaines classes de verbes dits locatifs semblent assez souvent aller de pair avec le fait que les langues examinées connaissent ou non le phénomène des accomplis inachevés, qui soulève lui aussi la question de savoir si cette différence est encodée lexicalement ou si elle est à attribuer à des différences aspectuelles indépendantes des verbes eux-mêmes (cf. détails sous Projets)



           


             



Projet CRSHC 2004-2007

Alternance locative et structure événementielle: approche interlinguistique et diachronique


           















Automne 2006
LIN 4782/5921 Recherche en linguistique française -- Séminaire en linguistique théorique

Thèmes:  1) Constructions des verbes dénominaux locatifs et la sémantique des constructions
                  2) La position préverbale/postverbale des pronoms clitiques dans l’évolution du français

Syllabus

Aperçu du cours:
Le séminaire sera divisé en deux parties, la première consacrée davantage à des faits de sens, la seconde à des faits de syntaxe.
 
Dans la première partie, nous discuterons des propriétés morpho-syntaxiques et des propriétés sémantiques, parfois inattendues, des verbes dénominaux (comme entreposer (<‘entrepôt’), farcir (<‘farce’ : farcir une dinde de/avec des marrons, mais farcir un texte d’anecdotes scabreuses/*avec des anecdotes scabreuses)) du français, en tenant compte de données de quelques autres langues qui permettent de mieux cerner les spécificités de ces types de verbes.  
 
Dans la deuxième partie, nous abordons un aspect de l’évolution du français. Nous étudierons la position variable (préverbale ou postverbale) des pronoms objets faibles dans l’évolution du français et dans divers de ses dialectes du français des deux côtés de l’océan atlantique (par exemple, alors que dans le français parlé en France le pronom objet est généralement préverbal dans les impératives négatives quand ne est omis (t’énerve pas), en québecois et dans certains variantes parlées de l’ouest et du centre de la France, le pronom est réalisé postverbalement (achale-moi pas/énerve-toi pas).




           










 
         










Dazfa© Copyright 2005, bien réservé. C'est une page indépendante pour la faculté du département de linguistique de
l'université d'Ottawa. Dazfa n'assume aucune responsabilité quelque du contenu de cette site.
Des commentaires et les questions techniques peuvent être expédiés au Webmaster.
Dernières modifications 5 juillet 2009.