Module 1

Introduction générale à Internet

Internet et la science politique:
Introduction à l'utilisation de l'Internet pour la recherche et l'enseignement en science politique

par François-Pierre Gingras
professeur au Département de science politique
Université d'Ottawa
Ottawa (Ontario) Canada


INTRODUCTION GÉNÉRALE À INTERNET

araignée Internet est le nom qu'on donne à un ensemble de réseaux de communications électroniques. Une fois branché sur un réseau à partir d'un ordinateur, on n'a qu'à choisir le type de communication désirée.

Pour les politologues, il y a deux types particulièrement courants et utiles de moyens de communications sur Internet :
autour_du_monde
le courrier électronique
W3
l'environnement W3
(World Wide Web)
La fonction de courrier électronique permet d'envoyer des messages à des destinataires précis (courrier électronique conventionnel) ou aux abonnés de listes de diffusion (en anglais listserv).

La plupart des gens obtiennent un compte et une adresse de courrier électronique par l'intermédiaire de leur fournisseur de services Internet (par exemple leur employeur, une institution d'enseignement ou un fournisseur commercial d'accès à Internet). De plus en plus de personnes utilisent cependant les services gratuits de courrier électronique offerts en français par des sites W3 comme c'est trouvé, excite, francité, hotmail, Mon Courrier, netscape, nomade, voilà, yahoo!, etc.

Pour utiliser la fonction de courrier électronique, il faut d'abord disposer d'un accès à Internet, puis d'un logiciel approprié. Certains logiciels en français sont dédiés au courrier électronique (tels Pegasus qui est gratuit et Eudora) tandis que d'autres font partie d'un méta-logiciel polyvalent (tels Microsoft Outlook et Netscape Communicator).

Il est possible de faire l'essai ou même d'acquérir gratuitement une version complète ou « allégée » de plusieurs logiciels de courrier électronique depuis certains sites W3, par exemple Winternet.

Certains logiciels permettent de joindre des fichiers électroniques aux messages. Le format de ces « pièces jointes » pose cependant souvent des problèmes de compatibilité.

Certains outils de recherche facilitent la recherche d'adresses de courrier électronique.

Chaque site W3 est composé d'une ou de plusieurs pages. Le contenu des pages peut comprendre du texte, des liens vers d'autres pages, des images fixes ou animées, des vidéos, des sons, des diaporamas, etc.

Pour « naviguer » dans l'environnement W3, il faut disposer d'un logiciel appelé « fureteur ». Les deux logiciels les plus populaires (gratuits et en français) sont Netscape Navigator (un composant de la suite Netscape Communicator) et Microsoft Internet Explorer. Ces deux logiciels sont gratuits et disponibles depuis les sites W3 des manufacturiers.

Plus une page est complexe, plus elle prend de temps à s'afficher. Il est possible de désactiver certaines fonctions du fureteur de façon à accélérer le chargement des pages.

Pour profiter pleinement des fonctions multimédia de certaines pages W3, il faut parfois disposer d'extensions (en anglais plug-ins).

Pour trouver un site W3 dont on ne connaît pas l'adresse, on a recours à des outils de recherche spécialisés ou généraux et plusieurs sont disponibles en français.

Winternet propose des versions françaises gratuites des logiciels quand elles existent et en évalue la qualité et la convivialité.

Il existe un grand nombre d'ouvrages écrits et de pages W3 où l'on peut trouver les rudiments nécessaires pour d'une part comprendre ce qu'est Internet et d'autre part distinguer ses principales composantes. Il serait donc futile et redondant d'essayer de reprendre ici ce qu'on trouve facilement ailleurs.

livresDu côté des livres, les grandes librairies possèdent une vaste sélection de titres en français pour tous les niveaux d'aptitude et d'expérience avec Internet. Les librairies universitaires disposent habituellement des titres les plus recommandables.

sites W3 Plusieurs personnes et organismes ont construit des sites W3 à l'intention des personnes désirant s'initier à Internet. On trouvera une liste de pages intéressantes en consultant le guide de ressources CyberSciencesPo. Ce guide de ressources comprend aussi des liens vers une gamme d'annuaires, guides, moteurs et autres outils de recherche en français, utiles à la maîtrise de l'environnement W3.

Comme n'importe quels cybernautes, les politologues peuvent utiliser toutes les autres ressources d'Internet, comme Telnet, les sessions de bavardage en temps réel (en anglais, chat), les babillards, groupes de discussion ou forums électroniques, publics ou restreints (en anglais, newsgroups), le transfert de fichier (FTP, pour File Transfer Protocol), etc. Chaque ressource exige un logiciel approprié.

Considérons deux ressources, moins populaires parmi les politologues que le courrier électronique et l'environnement W3, mais néanmoins utiles pour l'enseignement et la recherche :
babillards
les babillards, forums ou groupes de discussion électroniques
W3
le protocole de transfert de fichier ou protocole FTP
(File Transfer Protocol)
Les babillards, forums ou groupes de discussion électroniques sont des sites Internet auxquels on s'abonne (gratuitement) et sur lesquels on affiche des messages que tous les autres abonnés peuvent lire au moment qui leur convient (communications asynchrones). Chaque babillard ou forum porte sur un thème précis, possède sa propre culture et ses conventions.

Certains babillards ou forums sont publics : pour s'y abonner, il suffit de sélectionner son nom dans une longue liste compilée par la fonction « babillard ou forum électronique » d'un fureteur comme Netscape Communicator ou Microsoft Internet Explorer.

L'accès à certains babillards ou forums est restreint et il faut obtenir la permission (et un mot de passe) de l'administrateur du babillard ou forum : c'est habituellement le cas des babillards ou forums en milieu universitaire et dans l'enseignement à distance, sites réservés aux personnes inscrites à un cours particulier ; certains de ces babillards ou forums restreints exigent l'utilisation d'un logiciel particulier. Le site Voilà News permet de localiser les forums de discussion en langue française.

Le protocole de transfert de fichiers (FTP) permet aux usagers d'Internet d'envoyer et de cueillir des fichiers informatiques. C'est un moyen plus rapide et plus efficace que la fonction « pièce jointe » du courrier électronique. Il convient particulièrement à l'échange de fichiers volumineux ou d'un ensemble de fichiers.

En revanche, il faut connaître les coordonnées précises du correspondant avec qui l'on transige, y compris son mot de passe. En pratique, le protocole FTP permet d'accéder sans restriction au serveur du correspondant, vers lequel ou depuis lequel on copie des fichiers. On devine les problèmes de sécurité associés à son usage.

Certains sites commerciaux utilisent une variante sécuritaire du protocole FTP depuis lesquels il est posible de télécharger des fichiers (notamment des logiciels).

Winternet possède une section sur les logiciels d'échange de transfert de fichiers.

Comme pour bien d'autres activités humaines, c'est l'usage qui est le meilleur maître. On devient d'autant plus habile qu'on explore souvent les ressources d'Internet en essayant de nouvelles fonctions et des approches variées.

Une fois familiarisé avec Internet, on peut y recourir avec profit dans le cadre de la recherche et de l'enseignement. Le second module en fournit un aperçu.



Voici d'autres pages qui pourraient vous intéresser :
(cliquer sur ces liens ouvrira une nouvelle fenêtre)


Vers la page d'accueil de François-Pierre Gingras
(cliquer ici ouvrira une nouvelle fenêtre)

Vos commentaires sont bienvenus: fgingras@uottawa.ca.


Ce site est optimisé pour Netscape version 3.0 ou supérieure dont vous pouvez charger d'ici puis utiliser gratuitement la version française si vous répondez aux exigences techniques.


Page mise à jour le 30 juin 1999.