Notes complémentaires au cours
La vie politique en Ontario

automne 2000
Les partis politiques et les campagnes électorales

Professeur François-Pierre Gingras
Département de science politique
Université d'Ottawa


Les partis politiques et les campagnes électorales


Éléments de la leçon
  1. La place des partis dans le système politique
  2. L'origine des partis ontariens
  3. L'évolution des partis ontariens
  4. Le système de partis en Ontario aujourd'hui
  5. Le financement des partis
  6. Les enjeux actuels


1. La place des partis dans le système politique

Dans tout système politique, la population possède des besoins, exprime des demandes à l'endroit des autorités politiques et manifeste (à différents degrés) son soutien au régime politique.

Les partis politiques remplissent la fonction de représentation et de médiation entre la population et les autorités politiques. C'est une fonction qu'ils partagent avec d'autres intermédiaires, notamment les groupes d'intérêt et les médias. À ce titre, ils occupent une place essentielle dans le système politique de l'Ontario.

Un parti politique est un véhicule organisationnel pour répandre des idées et faire élire des députés de façon à exercer un pouvoir décisionnel (politique et patronage) ou au moins à l'influencer.

L'organisation interne des partis ontariens varie d'un parti à l'autre et subit une évolution constante à l'intérieur chaque parti. Mais il y a des constantes :

Le choix du programme et du chef : Le choix des candidats :


2. L'origine des partis ontariens

En 1867, au fédéral, John A. Macdonald est à la tête d'un gouvernement de coalition libérale-conservatrice. Comme premier ministre du pays, il lui revient de nommer le premier premier ministre de l'Ontario en attendant la tenue des premières élections provinciales.

Les antagonismes politiques dans le Haut-Canada en 1867 :
L'attachement à la tradition et aux privilèges de la Couronne et de l'establishment Le réformisme démocratique opposé aux privilèges de toutes sortes
Les Tories (conservateurs) Les Grits (libéraux, réformistes).

Les forces politiques dans le Haut-Canada en 1867 :

Le premier ministre fédéral nomme John Sanfield Macdonald premier ministre de l'Ontario en juillet 1867. Écossais catholique, libéral « modéré », d'abord opposé à la Confédération, époux d'une Louisianaise francophone. Son conseil des ministres comprend 5 personnes : lui-même, 2 libéraux et 2 conservateurs. John_Sanfield_Macdonald

La première campagne électorale provinciale (sept. 1867) : J.A. Macdonald & J.S. Macdonald font campagne ensemble (« the two Macdonalds hunting in pairs ») en faveur d'une coalition libérale-conservatrice :

« Party is merely a struggle for office; the madness of many for the gain of a few » (John A. Macdonald).
George Brown, ardent libéral, ancien chef des West Canada Reformers, affirme que J. Sanfield Macdonald s'est fait « acheter » par John A. Macdonald : « Save Upper Canada from Tyranny », clame-t-il. Le début d'un système partisan stable :
Élections de 1871:
Oliver Mowat, premier ministre libéral, 1872-1896, succède à Blake et consolide le système partisan avec son Ontario Great Reform Government, « a blend of conservatism and reform, of caution and advancement ».


3. L'évolution des partis ontariens

Tradition de longue domination d'un parti.

Alternance des deux grands partis traditionnels (libéraux et conservateurs) jusqu'en 1990.

Liste des partis représentés à Queen's Park depuis 1867 :
Conservative LIBERAL Co-operative Commonwealth
Cons. for Equal Rights Lib. for Equal Rights Labour
Cons. Liberal Lib. Conservative NEW DEMOCRATIC
PROGRESSIVE CONSERVATIVE Lib. Progressive Progressive
  Lib. Prohibitionist Progressive Independent
  Lib. Temperance Labour Progressive
Soldier Lib. United Farmers United Farmers of Ontario
Cons. Indep Lib. Labour Labour-United Farm.
Cons. Patron of Industry Lib. Patron of Industry Patron of Industry
Cons. Protestant Protective Association Lib. Protestant Protective Association Protestant Protective Association
Progr. Cons. Independent Lib. Independent Independent

Évolution récente moins facile à cerner, avec de plus en plus de candidats.


4. Le système de partis en Ontario aujourd'hui

Les chefs :
  1990 1995 1999
Libéral David Peterson Lynn Macleod Dalton McGuinty
Néo-démocrate Bob Rae Bob Rae Howard Hampton
Progressiste-conservateur Mike Harris Mike Harris Mike Harris

Les premiers ministres :
Peterson
Rae
Harris
David Peterson
1985-1990
Bob Rae
1990-1995
Mike Harris
1995-

Les affiliations des candidats aux élections de 1990, 1995 et 1999 :
(cliquer ici pour les votes recueillis)

Les affiliations des élus aux élections de 1990, 1995 et 1999 :

Le taux de participation n'atteint pas 70% (parfois même pas 60%) de l'électorat ontarien.


5. Le financement des partis

  1. Financement provincial.
  2. Financement local.
  3. Transferts d'un niveau à l'autre.
  4. Dépenses entre les campagnes: aucune limite (même en période pré-électorale), varie entre 2 et 4 millions $.
  5. Dépenses en campagne électorale: limites locales et provinciales (dépend du nombre délecteurs et de la grandeur du territoire).
  6. La Commission sur le financement des élections comprend 10 membres, dont 2 chacun pour Lib., P.C., N.P.D.
  7. Les dons aux partis varient d'un parti à l'autre ; être au pouvoir favorise les dons, mais le P.C. reçoit, bon an, mal an, des sommes colossales.
  8. Le système de crédits d'impôts pour les dons aux partis favorise les contributions des entreprises.


6. Les enjeux actuels

  1. Les dépenses entre les campagnes électorales
  2. Les dépenses « politiques » des groupes d'intérêt en campagne électorale.
  3. Le financement des partis.
  4. Le cynisme de l'électorat.
  5. La concurrence des médias et des groupes d'intérêt (fonction de représentation et de médiation).
  6. La volatilité de l'électorat.
  7. La multiplicité des partis marginaux.


plan du cours
haut
retour au plan du cours POL 3529
retour en haut de cette page


Voici d'autres pages qui pourraient vous intéresser :


Vers la page d'accueil de François-Pierre Gingras
(cliquer ici ouvrira une nouvelle fenêtre)

Vos commentaires sont bienvenus: fgingras@uottawa.ca.


Page mise à jour le 13 octobre 2000.

Voici comment citer cette page :
Gingras, François-Pierre, « Les partis politiques et les campagnes électorales en Ontario, notes complémentaires 2000 », http://aix1.uottawa.ca/~fgingras/polcan/ontario-partis.html, 13 octobre 2000.