Comment citer des sources sur Internet
dans un travail scientifique

par François-Pierre Gingras
professeur à l'École d'études politiques
Université d'Ottawa
Ottawa (Ontario) Canada


Comment citer des sources sur Internet
dans un travail scientifique
Cas général Cas particuliers Autres ressources

Note liminaire : Comme il y a de nombreux styles de citations et de références bibliographiques, il a fallu privilégier ici les plus fréquents en sciences sociales, qu'on désigne habituellement comme références « traditionnelles » et « auteur-date ». Néanmoins, il y a de nombreuses variantes à ces styles et il convient de les adapter aux exigences précises des personnes qui auront à les évaluer. Pour un guide complet sur les citations et la bibliographie, consulter le module Cybermétho (en format PDF ) à l'adresse suivante : http://aix1.uottawa.ca/~fgingras/cybermetho/modules/citation.pdf.  

Cas général

ordinateur Pour tous les documents sur le World Wide Web,
suivre l'un ou l'autre des modèles généraux suivants :
Style traditionnel :
Auteur, « titre », <adresse>, date de la dernière mise à jour au moment de la consultation.

Style auteur-date :
Auteur (année), « titre », <adresse>, date de la dernière mise à jour au moment de la consultation.

Exemple de référence traditionnelle :
Gingras, François-Pierre, « Comment citer des sources sur Internet dans un travail scientifique », <http://aix1.uottawa.ca/~fgingras/metho/citation.html>, 21 mars 2005.

Exemple de référence auteur-date :
Gingras, François-Pierre (2005), « Comment citer des sources sur Internet dans un travail scientifique », <http://aix1.uottawa.ca/~fgingras/metho/citation.html> (21 mars).

  Ces renseignements ne sont pas nécesairement évidents. Voici quelques indications pour qu'ils figurent correctement dans vos références ou votre bibliographie.

auteur titre adresse date

  auteur : il n'est pas toujours facile de connaître l'auteur exact d'un document:

  titre : le titre donné par l'auteur apparaît normalement tout en haut de l'écran, mais attention...   adresse : l'adresse est le renseignement le plus important, mais aussi le plus facile à trouver: une adresse apparaît toujours en haut de l'écran, dans la barre d'adresse:   date: il s'agit de préférence de la date de la dernière mise à jour au moment de la consultation ;

 


Cas particuliers

Article de revue électronique

Il y a de plus en plus de revues et de magazines électroniques qui publient des articles. Il y a même des livres publiés sur internet. Pour citer un article, simplement ajouter le titre de la revue, en italiques, après le titre de l'article, entre guillemets, comme suit :

Référence traditionnelle :

Ramonet, Ignacio, « Désarmer les marchés », Le monde diplomatique (décembre 1997), <http://www.monde-diplomatique.fr/md/1997/12/RAMONET/>, 28 novembre 1997.
Référence auteur-date :
Ramonet, Ignacio (1997), « Désarmer les marchés », Le monde diplomatique (décembre), <http://www.monde-diplomatique.fr/md/1997/12/RAMONET/> (28 novembre).
Faites de même pour le chapitre d'un livre ou toute situation équivalente.


Destination interne

Il arrive que vous vouliez indiquer de façon précise un item, un endroit particulier dans le document d'où vous tirez une citation, l'équivalent de la page dans un texte écrit; or, il n'y a qu'une seule page (de longueur fort variable) dans la plupart des documents sur Internet (à moins qu'ils ne soient dans un format spécial simulant l'imprimé, par exemple un format PDF qui exige un logiciel spécial pour être lu). On indiquera alors la section du document à laquelle on désire faire référence, comme par exemple :
Référence traditionnelle :

Gingras, François-Pierre, « Comment citer des sources sur Internet dans un travail scientifique », <http://aix1.uottawa.ca/~fgingras/metho/citation.html>, 21 mars 2005, section sur l'auteur.
Référence auteur-date :
Gingras, François-Pierre (2005), « Comment citer des sources sur Internet dans un travail scientifique », <http://aix1.uottawa.ca/~fgingras/metho/citation.html>, section sur l'auteur (21 mars).
Dans certains cas, la section est une destination interne du document (c'est à dire qu'on peut y accéder rapidement en cliquant, par exemple, un lien en début de page); ces destinations internes sont identifiées par le symbole #. Dans le cas présent, on pourrait rédiger la référence comme suit : Référence traditionnelle :
Gingras, François-Pierre, « Comment citer des sources sur Internet dans un travail scientifique », <http://aix1.uottawa.ca/~fgingras/metho/citation.html#auteur>, 21 mars 2005.
Référence auteur-date :
Gingras, François-Pierre (2005), « Comment citer des sources sur Internet dans un travail scientifique », <http://aix1.uottawa.ca/~fgingras/metho/citation.html#auteur> (21 mars).


Documents reproduits

Il arrive souvent qu'un site reproduise les propos de quelqu'un : vous êtes alors en présence d'une source secondaire; indiquez-le clairement comme vous le feriez pour ce document que j'ai reproduit du site du magazine L'actualité :
Référence traditionnelle :

Chartrand, Luc, « Dis-moi la vérité ! 1930-1945 : le mythe du Québec fasciste », L'actualité, 1er Mars 1997, vol. 22, no 3, reproduit par François-Pierre Gingras, <http://aix1.uottawa.ca/~fgingras/doc/quebec1930-45.html>, 17 septembre 1997.
Référence auteur-date :
Chartrand, Luc (1997), « Dis-moi la vérité ! 1930-1945 : le mythe du Québec fasciste », L'actualité, 1er Mars 1997, vol. 22, no 3, reproduit par François-Pierre Gingras, <http://aix1.uottawa.ca/~fgingras/doc/quebec1930-45.html> (17 septembre 1997).


Courrier électronique

Si vous désirez citer un message reçu par courrier électronique, assurez-vous d'abord de le conserver afin de pouvoir le consulter et l'imprimer au besoin. Puis citez-le sensiblement comme vous le feriez pour un message transmis par la poste. Ainsi, si vous aviez été abonné à la liste de distribution de la Coalition for Public Information <cpi@ccen.uccb.ns.ca>, vous auriez pu recevoir en janvier 1997 un message de Nabil M. El-Khodari (dont l'adresse électronique était fits@servtech.com) sur le multilinguisme au Canada et vous pourriez citer cette source primaire comme suit :
Référence traditionnelle :

Nabil M. El-Khodari [fits@servtech.com], « Is multilingualism important to Canada ? », message envoyé à <cpi@ccen.uccb.ns.ca> le 30 janvier 1997.
Référence auteur-date :
Nabil M. El-Khodari [fits@servtech.com] (1997), « Is multilingualism important to Canada ? », message envoyé à <cpi@ccen.uccb.ns.ca> le 30 janvier.
NOTE : Cependant, vous n'étiez sans doute pas abonné à cette liste. Alors si vous désirez quand même citer ce message que j'ai reproduit sur une page (ce qui en fait pour vous une source secondaire), il vous faudra écrire :
Référence traditionnelle :
Nabil M. El-Khodari [fits@servtech.com], « Is multilingualism important to Canada ? », message envoyé à <cpi@ccen.uccb.ns.ca> le 30 janvier 1997, reproduit par François-Pierre Gingras,
<http://aix1.uottawa.ca/~fgingras/doc/multilingual-internet.html>, 2 octobre 1997.
Référence auteur-date :
Nabil M. El-Khodari [fits@servtech.com] (1997), « Is multilingualism important to Canada ? », message envoyé à <cpi@ccen.uccb.ns.ca> le 30 janvier, reproduit par François-Pierre Gingras,
<http://aix1.uottawa.ca/~fgingras/doc/multilingual-internet.html> (2 octobre 1997).

 


Autres ressources à consulter
Pour alléger le texte, les références de cette section n'apparaissent qu'en style traditionnel.

L'appréciation des sources sur Internet

Pour plus de renseignements sur comment apprécier les sources sur Internet en vue d'un travail scientique, consultez le texte « L'utilisation des ressources d'Internet et les travaux scientifiques : questions d'appréciation », dont voici la référence complète :

Gingras, François-Pierre, « L'utilisation des ressources d'Internet et les travaux scientifiques : questions d'appréciation », <http://aix1.uottawa.ca/~fgingras/metho/sources.html>, 21 mars 2005.


Autres guides de citation

Pour un guide complet sur les citations et la bibliographie, consulter le module Cybermétho (en format PDF ) à l'adresse suivante : http://aix1.uottawa.ca/~fgingras/cybermetho/modules/citation.pdf.

Il y a plusieurs autres guides de citation de sources électroniques, mais la plupart d'entre eux ne sont pas très pratiques car ils suivent trop rigidement les normes applicables aux documents imprimés. Voici tout de même des guides que vous pourrez comparer à celui que vous consultez présentement :

Bedford / St. Martin's, « Citation Styles », Online! 21 mars 2005 <http://www.bedfordstmartins.com/online/citex.html>

Collège Bois-de-Boulogne, « Comment citer un document électronique », <http://www.virtuel.collegebdeb.qc.ca/aciter.html>, 5 novembre 1999.

Institut national des sciences appliquées de Lyon, « Guide de gestion de références bibliographiques - Rédaction et citation » 2 juin 2004, <http://docinsa.insa-lyon.fr/refbibli/contenus/doc/guide_ref_bib_2004.pdf>

Université Laval. Bibliothèque, « Comment citer un document électronique 20 ? », <http://www.bibl.ulaval.ca/doelec/citedoce.html>, 11 mars 2003.

Pour d'autres sources, voir
International Federation of Library Associations and Institutions, « Citation Guides for Electronic Documents », <http://www.ifla.org/I/training/citation/citing.htm>, 1 février 2005


Ressources générales en sciences sociales

Pour des ressources générales en sciences sociales et politiques, consultez le guide de ressources CyberSciencesPo. La référence exacte est :

Gingras, François-Pierre, « CyberSciencesPo », <http://aix1.uottawa.ca/~fgingras/carnet.html>.

CyberSciencesPo


Guide de rédaction des travaux universitaires

Pour un guide de rédaction des travaux universitaires, consultez ce texte :

Gingras, François-Pierre, « Guide de rédaction des travaux universitaires », <http://aix1.uottawa.ca/~fgingras/metho/guide-fr.html>.


Retour à la page d'accueil de François-Pierre Gingras


Page affichée le 26 avril 1997 et mise à jour le 21 mars 2005.
Note : dans cette page, les dates apparaissant dans les exemples de citations sont celles de la dernière version consultée. Il est possible que certaines aient été modifiées depuis ce moment.

Vos commentaires sont bienvenus: fgingras@uottawa.ca.